Devenir agriculteur : formation, reconversion, salaire etc.

Comment devenir agriculteur ?

Vous souhaitez devenir graphiste agriculteur ? On vous dit tout sur le salaire, les missions, les qualités, les formations, les évolutions et les possibilités de reconversion d’un agriculteur.

Les missions de l’agriculteur

Les tâches d’un agriculteur sont diverses :

Pour les chefs d’exploitation pour assurer la gestion administrative, financière et stratégique de l’exploitation (choix du bétail ou des cultures et des fournisseurs) et des partenaires, négociations avec eux ainsi que l’investissement en matériel agricole, compréhension de la réglementation, demandes de subventions la gestion des stocks, …).

Pour les viticulteurs ou les agriculteurs dans la gestion des parcelles de terre pour la culture (semis de labour, labourage, plantation et traitement du sol, conduite de machines agricoles, etc. ).

Pour les éleveurs : assurer l’alimentation et la reproduction des animaux, observer leur croissance et leur santé, surveiller l’approvisionnement alimentaire, puis les mettre en vente ou leurs produits (lait œufs, lait… ).

 

Les aptitudes nécessaires pour un agriculteur ?

Les compétences requises pour être agriculteur sont les suivantes :

  • Être capable de s’adapter à de nouvelles méthodes d’élevage ou de culture afin de pouvoir poursuivre son exclusion.
  • Il est essentiel de s’investir pleinement car c’est un métier de tous les instants L’agriculture et l’élevage demandent de l’attention, même les jours fériés et les week-ends, du petit matin jusqu’à tard le soir !
  • Pour être un gestionnaire de haut niveau, il faut connaître les lois, la comptabilité et être capable de gérer des personnes…
  • Aimer le plein air avec tous ses avantages et ses inconvénients, quand il pleut ou quand il y a du soleil, rien ne s’arrête !

Les formations pour un agriculteur

Il existe énormément de formations et de diplôme dans le milieur agricole, que ce soit en élevage ou en cultivation. Voici une liste non exhaustive des différents diplômes de l’agriculture.

  • Bp responsable d’exploitation agricole
  • Cqp agent de remplacement technique
  • Capa agriculture des régions chaudes
  • Cs conduite de productions (agriculture bio et commercialisation)
  • Bac pro conduite et gestion d’exploitation agricole ou d’entreprise agricole
  • Bac pro agroéquipement
  • Bac pro conduite et gestion d’exploitation agricole
  • Btsa agronomie : productions végétales
  • Btsa productions animales
  • Btsa analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole (acsea)

 

Le salaire ​d’un agriculteur

 

En tant qu’indépendant (la plupart du temps), l’agriculteur tire ses revenus de la vente des produits de son exploitation. Sa trésorerie est extrêmement fluctuante d’une saison à l’autre. Or, la tendance est à la baisse des prix des produits et à l’augmentation des coûts : les marges se resserrent de plus en plus, et les revenus diminuent dans de nombreuses exploitations.

Cependant, les aides gouvernementales pour encourager l’installation de nouvelles exploitations permettent aux jeunes agriculteurs de rejoindre le secteur professionnel dans de bonnes conditions.

Les salaires des agriculteurs sont calculés comme un revenu moyen à l’année pour chaque agriculteur. L’agriculteur moyen réalise un revenu de 30 000 euros par an, soit environ 2500 euros par mois, aides et subventions comprises. Ils peuvent également percevoir un complément de salaire.

Selon l’Insee, si tous les agriculteurs français gagnent 30 000 euros de revenu brut par an, ce chiffre cache des disparités. Le revenu mensuel le plus faible des agriculteurs est celui des éleveurs de ovins, soit 1200 euros bruts par mois.

20 % des agriculteurs ne déclarent aucun revenu, aucune dette. Ensuite, ils se voient délivrer le rsa.

Se reconvertir au métier d’agriculteur

 

Si vous réfléchissez à la possibilité d’une réorientation professionnelle dans le domaine de l’agriculture, vous devez savoir que l’amour des animaux et de la nature doit primer sur tout le reste.

Cela signifie que vous devez faire face à la nature imprévisible du temps, comme la neige, le vent, la sécheresse et les inondations, dans toutes les situations.

Bien sûr, vous ne travaillerez plus derrière un bureau et vous travaillerez la plupart du temps à l’extérieur.

De nombreuses aides sont éligibles en cas de reconversion. Ce type d’aide est toujours le bienvenu, surtout lorsqu’il s’agit d’une reconversion experte. L’aide est disponible et il suffit de faire confiance à la gentillesse des gens pour vous aider à créer un avenir alternatif, plus sain et plus agréable.

Les évolutions envisageables

Les possibilités d’évolutions professionnelles de l’agriculteur résident principalement dans sa capacité à acheter des terres et à étendre son exploitation afin d’améliorer ses marges et aussi ses revenus.

Mais il existe des méthodes innovantes et respectueuses de l’environnement qui permettent de passer de l’agriculture intensive à une agriculture dite « durable », voire de passer à une agriculture « biologique ».

A voir également