Devenir berger / éleveur de chèvres formation, salaire etc.

Comment devenir berger / éleveur de chèvres ?

 
Vous souhaitez devenir berger éleveur de chèvres ? On vous dit tout sur le salaire, les missions, les qualités, les formations, les évolutions et les possibilités de reconversion d’un berger éleveur de chèvres.

 

Les missions d’un berger / éleveur de chèvres

 

Le berger est responsable du troupeau qui lui a été confié et des ressources dont il dispose. il doit savoir manipuler la flore (pour ne pas entraver sa croissance) tout en assurant aux animaux une alimentation de qualité, en quantité suffisante.

Il est tenu d’évaluer en permanence l’état de la ressource pour adapter son système de pâturage et le temps qu’il passe dans chaque secteur.

La gestion du troupeau, qui peut compter jusqu’à 2 500 têtes, est un équilibre délicat entre « mener » et « suivre ». Pour vous assurer de ne pas interrompre l’appétit et les habitudes alimentaires des animaux, vous devez être le moins perturbateur possible. Pour y parvenir, vous devez savoir comment vous positionner, placer votre animal et décider ensuite d’intervenir…

 

Les aptitudes d’un berger / éleveur de chèvres

 

Un berger éleveur de chèvres doit posséder d’innombrables qualités dont voici une liste non exhaustive :

  • Patience et calme
  • Être organisé et autonome.
  • La capacité à s’adapter et à anticiper
  • Avoir une bonne santé physique et mentale
  • Avoir un mode de vie adapté au terrain de la montagne
  • Gérer un troupeau
  • Les animaux doivent être manipulés dans des conditions de sécurité
  • Diagnostiquer et traiter les pathologies éventuellement présentes.
  • Apprendre à interagir avec les chiens
  • Créer et entretenir un paysage pastoral
  • Être bricoleur

 

Les formations d’un berger / éleveur de chèvres

 

Il est important de suivre un cursus d’études soit dans un lycée agricole, soit en trouvant un éleveur qui vous apprendra les bases de l’élevage. Il faut compter environ six mois et parfois une année entière, pour être opérationnel.

  • Bpa (brevet professionnel agricole) d’élevage, option élevage de ruminants.
  • Titre certifié de Berger d’alpage
  • Titre certifié de Berger de transhumance

 

Le salaire ​d’un berger / éleveur de chèvres

 

Le salaire mensuel médian d’un berger se situe entre 1500 et 2000 euros par mois. Ces chiffres sont des estimations. Le montant que gagne un berger dépend de divers facteurs tels que son expérience et sa position (employé ou entrepreneur) ainsi que ses missions et la quantité de troupeau qu’il supervise.

 

Se reconvertir au métier de berger / éleveur de chèvres

 

Divers diplômes peuvent être obtenus pour faire une reconversion professionnelle et le plus courant est le bprea , qui peut être obtenu en une seule année à temps plein ou en deux ans à temps partiel.

Si vous avez une expérience professionnelle de plusieurs années dans le domaine du diplôme que vous recherchez, vous pouvez demander une validation des acquis de l’expérience (VAE) qui, sur présentation d’un dossier aux jurés, peut vous permettre d’obtenir le diplôme agricole que vous souhaitez.

Il est essentiel de réaliser que le temps est capital pour apprendre. Plusieurs années peuvent s’ écouler entre le moment où on décide de se reconvertir et celui où on est opérationnel.

Les évolutions envisageables

 

Le berger n’est pas seulement responsable de la santé des brebis mais il est aussi le garant de la ressource pastorale, du milieu naturel ainsi que des paysages et de l’harmonie avec les autres personnes qui utilisent les pâturages de montagne.

L’évolution et l’adaptation de la profession à l’évolution des situations (prédation touristique, prédation institutionnalisation de leur métier etc.) et le nombre croissant de personnes qui utilisent les espaces pastoraux ont eu pour conséquence d’augmenter la complexité du travail du berger, quel que soit son statut professionnel.

 

A voir également