Piloter des drones : peut-on vraiment en vivre ?

reconversionPiloter des drones : peut-on vraiment en vivre ?

Les drones sont des équipements qui sont de nos jours très utilisés dans de nombreux secteurs tels que celui du cinéma, de la photographie, de l’agriculture, du bâtiment… S’ils sont si plébiscités, c’est surtout parce qu’ils permettent de prendre des images de grande qualité, et ce, depuis des lieux très souvent inaccessibles à l’être humain. Cependant, pour tirer le meilleur d’un drone et exploiter toutes ses potentialités, il est nécessaire de savoir l’utiliser. C’est pourquoi le métier de pilote de drone a vu le jour. Contrairement à ce que de nombreuses personnes pourraient penser, il ne suffit pas de téléguider un drone pour être qualifié de « pilote de drone ». Il s’agit d’un véritable métier qui nécessite une formation précise. Vous aimerez bien devenir pilote de drone, mais avant de vous lancer, vous aimerez en apprendre plus sur ce métier ? Si tel est le cas, alors vous êtes au bon endroit. Voici l’essentiel à savoir sur le métier de pilote de drone !

Pilote de drone : un vrai métier !

Le métier de pilote de drone est aujourd’hui considéré comme étant un vrai métier. Bien que de nombreuses personnes ne le sachent pas, ce métier ne se limite pas seulement à diriger un drone afin d’obtenir des données ou des images. Le pilote de drone remplit de nombreuses missions. Il doit entre autres pouvoir négocier avec le client, réaliser un cahier de charge, faire toutes les démarches administratives nécessaires pour le vol du drone, savoir analyser le terrain et les contraintes météo ou encore réaliser des prises de vues aériennes. Le pilote de drone se charge de l’entretien et de la préparation de son matériel, cartographie les zones géographiques, effectue des missions de surveillance et de sécurité, réalise des reportages, rédiger des rapports de vol…

Pour mener à bien toutes ces missions, il se doit d’avoir des connaissances dans des domaines variés tels que la météorologie, l’aéronautique, la navigation, la cartographie, la prise de vue, l’urbanisme… Il convient de préciser que les missions et les prérequis du pilote de drone peuvent varier selon le secteur dans lequel il travaille. Au vu de tout cela, il est donc évident que savoir téléguider un drone ne fait absolument pas d’une personne un pilote de drone.

pilote de drone

Des formations spéciales sont disponibles pour apprendre cette profession

L’utilisation des drones est encadrée par la loi. Ainsi, suivre une formation pour devenir pilote de drone professionnel est indispensable. La formation que vous devez suivre dépendra du secteur dans lequel vous souhaitez travailler. Il est en effet possible d’exercer ce métier dans le civil ou dans l’armée.

Devenir pilote dans le civil

Si vous souhaitez devenir pilote de drone dans le civil, alors vous devez savoir que la réglementation actuelle définit 4 situations de vol :

  • la situation 1 (S1) : elle fait référence à un vol en zone non peuplée avec une limite d’éloignement de 200 mètres minimum ;
  • la situation (S2) : un vol en zone non peuplée avec une limite d’éloignement de 1 kilomètre ;
  • la situation (S3) : un vol en zone peuplée à un maximum de 100 mètres du pilote de drone ;
  • la situation (S4) : elle concerne les vols qui s’effectuent hors zone peuplée, et ce, sans aucune limite de distance.

Pour devenir pilote de drone spécialisé dans les situations S1 à S3, vous devez nécessairement obtenir un certificat d’aptitude de télépilote de drone (CATD). Ce diplôme est délivré par la direction générale de l’aviation civile (DGAC) et pour l’obtenir vous devrez passer un examen théorique et suivre une formation pratique d’une durée d’environ 80 heures. La formation ne peut se faire que dans des centres de pilotage labellisés par la fédération professionnelle du drone civil (FFDA).

Il est vivement conseillé de ne pas se limiter à ce certificat. Le pilotage de drone nécessite de nombreuses compétences et vous devez donc vous assurer d’avoir des bases dans de nombreux autres domaines tels que l’audiovisuel, la topographie, la photographie, la géologie, l’aéronautique, les travaux publics, la sécurité, la logistique… Tout dépendra du secteur dans lequel vous souhaitez travailler.

En ce qui concerne la situation (S4), vous devez aussi suivre une formation et obtenir un certificat. Cette situation est toutefois réservée aux pilotes d’hélicoptères habiles ou aux pilotes d’avion qui ont passé au moins quelques heures de vol légales en tant que commandants de bord.

Devenir pilote de drone dans l’armée

Il est aussi possible de pratiquer le métier de pilote de drone dans l’armée. Le recrutement se fait ici généralement à partir du baccalauréat. Vous passerez des tests de sélection puis vous signerez un contrat d’engagement. Par la suite, vous suivrez un certain nombre de formations, dont une formation de militaire de rang, une formation générale initiale et enfin une formation dans le pilotage de drone. La durée de cette formation varie de 2 à 3 ans et son déroulement sera différent selon qu’il s’agit de l’armée de terre ou de l’armée de l’air. La marine nationale forme également des pilotes de drone. Cette formation est proposée aux marins sous contrat et elle est principalement assurée par l’école des télépilotes de drones aériens de la Marine nationale.

Pour être un bon pilote de drone, et ce, peu importe le secteur, il est également nécessaire d’avoir un certain nombre de qualités. Vous devez notamment avoir de bonnes aptitudes de pilotage, une excellente connaissance de la réglementation aéronautique, une bonne capacité d’adaptation et d’organisation, un bon sens de l’observation et des qualités de communication. Il est aussi nécessaire d’avoir une très bonne maîtrise des outils informatiques et des logiciels de pilotage de drone.

Les diverses spécialisations des pilotes de drone

Il existe de nombreuses spécialisations dans le domaine du pilotage de drone. Si vous choisissez de devenir pilote de drone, vous pouvez donc choisir l’une de ces spécialisations.

Le transport par drone

Les drones de transport sont des drones qui permettent de transporter des objets d’un point A à un point B. Cette spécialisation de pilotage est extrêmement exigeante, car elle n’impose généralement pas de limite en distance horizontale. Le pilotage des drones de transport nécessite une formation de pilote de type planeur, hélicoptère ou avion. Notez toutefois que très peu de centres de formation proposent cette spécialisation.

La thermographie par drone

La thermographie est principalement utilisée dans le domaine du bâtiment puisqu’elle permet de mettre en évidence les déperditions thermiques d’un bâtiment ou d’une structure. Cette spécialisation convient principalement aux personnes souhaitant se spécialiser dans la prise de mesures et aux relevés thermographiques. Pour vous spécialiser dans ce domaine, vous devez avant tout être titulaire d’un certificat d’aptitude de télépilote de drone.

La photogrammétrie par drone

Cette spécialisation est destinée aux pilotes de drones qui désirent maîtriser toutes les techniques et connaissances nécessaires à la réalisation de relevés photogrammétriques. Suite à cette formation, vous pourrez déterminer à partir d’un relevé photogrammétrique la forme d’un objet, ses dimensions ainsi que sa position. De nombreux centres de formation proposent cette formation et pour y avoir accès, vous devez avoir au minimum un certificat d’aptitude de télépilote de drone.

pilote de drone professionnel

Le multispectral par drone

Cette spécialisation permet d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation et à l’interprétation des images multispectrales par drone. Cette spécialisation est particulièrement appréciée par de nombreux pilotes, car elle offre des débouchés dans une multitude de domaines d’activités. Vous pourrez par exemple travailler dans l’écologie, l’agriculture, la gestion forestière ou l’océanographie.

Les défis à relever dans ce secteur

Le secteur du pilotage des drones est confronté à un certain nombre de défis. L’un des premiers défis dans ce secteur est les contraintes techniques (autonomie, pannes…). En effet, malgré les nombreux progrès qu’il y a eu dans ce domaine, il peut parfaitement arriver que la batterie du drone se décharge lors d’une mission. Il est également possible que l’appareil tombe en panne en plein vol. Le second défi auquel le secteur doit faire face est le piratage informatique. Les drones ne sont pas à l’abri des piratages et lorsque cela arrive, les conséquences peuvent être assez lourdes. La météo est aussi un véritable défi dans le secteur.

Voici donc l’essentiel à savoir sur le métier de pilote de drone. Si ce secteur vous intéresse réellement, n’hésitez donc pas à suivre une formation dans le domaine et ainsi réaliser votre rêve professionnel.

Katia.D
Katia.D
Katia Delfosse est rédactrice pour Test mon job et nous apporte toute son expertise. Elle est conseillère d'orientation depuis 15 ans, et réalise des bilans de compétences en région parisienne ou en ligne.

Voir aussi

Quel test gratuit passer avant la reconversion professionnelle ?

Vous êtes en phase de remise en question, vous vous demandez si votre travail actuel est en cohérence avec vos valeurs personnelles ou bien,...

10 idées de métiers pour s’épanouir au travail

Le burn-out est un état d'épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de perte d'accomplissement au travail. Il est souvent associé à une forte pression de...

Envisager la reconversion professionnelle pour devenir psychologue

Cela fait un moment que tous les médias vous ennuient avec : la reconversion professionnelle par-ci, la reconversion professionnelle par-là, mais combien parmi eux,...

Pourquoi faire un test de reconversion professionnelle ?

Le test de reconversion professionnelle permet de cerner les aptitudes et la personnalité d’une personne pour pouvoir l’orienter vers un métier. Ce test concerne...

Comment choisir un métier lors d’une reconversion professionnelle ?

Après plusieurs années dans votre secteur de travail actuel, vous en avez marre de revivre la même chose tous les jours, alors vous pensez...

A voir également