Devenir torrefacteur : formation, reconversion, salaire etc.

Comment devenir torrefacteur ?

Vous souhaitez devenir graphiste torrefacteur ? On vous dit tout sur le salaire, les missions, les qualités, les formations, les évolutions et les possibilités de reconversion d’un torrefacteur.

Les missions du torrefacteur

 

Le torréfacteur choisit les différentes variétés de café, c’est-à-dire les crus qu’il souhaite utiliser, en fonction de leurs caractéristiques, de leurs arômes et de leur saveur. Par exemple, le blue mountain n’est pas aussi acide ou acidulé que le kenya ou le moka.

Après l’étape de sélection, l’expert doit choisir la bonne méthode de torréfaction et, en particulier, le type de torréfaction. Après la torréfaction, il est en mesure de moudre les grains de café.

Certains torréfacteurs font appel à un importateur pour s’approvisionner en grains, tandis que d’autres torréfacteurs sélectionnent leurs grains directement auprès des producteurs locaux en Colombie, au Costa Rica, au Guatemala, au Nicaragua, en Éthiopie…

Comme d’autres métiers artisanaux, le travail des torréfacteurs évolue avec les progrès de la technologie. En effet, un torréfacteur peut aujourd’hui fabriquer lui-même des capsules de café à utiliser dans des dosettes ou des machines nespresso.

Le torréfacteur, tout comme un sommelier, prépare toute tasse de café dans le respect des règles de l’art moderne.

 

Les aptitudes nécessaires pour un torrefacteur ?

 

Le métier de torréfacteur requiert des compétences spécifiques ainsi qu’une grande envie de connaître le café.

  • rigueur
  • sens du contact
  • sens de la vente
  • disponibilité

 

Les formations pour un torrefacteur

 

Il existe de nombreuses formations pour être torréfacteur :

  • Le Barista- torréfacteur, aussi appelé torréfacteur artisanal le café de Paris
  • Torréfacteur (2 niveaux) de l’école de café Belco à bordeaux.
  • Torréfacteur Mokast à Paris et en ligne
  • L’école lomi est un lieu fumé à Paris

 

Le salaire ​d’un torrefacteur

 

Le salaire mensuel moyen d’un torréfacteur dans le domaine est d’environ 1 800EUR en début de carrière.

Les revenus du torréfacteur artisan sont basés sur les ventes.

Selon le fcga, un torréfacteur gagne en moyenne 3105 euros bruts par mois.

 

Se reconvertir au métier de torrefacteur

 

Les avantages d’une reconversion en torréfacteur sont nombreux :

  • Des métiers sont accessibles sans diplôme Une formation courte suffit.
  • La torréfaction est un métier fervent qui demande des techniques et de la créativité

 

Les évolutions envisageables

 

Il faut reconnaître que l’évolution du métier de torréfacteur n’est pas aussi rapide. Si un torréfacteur décide de se reconvertir en barista dans sa carrière, il doit suivre une formation professionnelle complémentaire à celle du torréfacteur. Ceci est également vrai pour les baristas qui veulent devenir torréfacteur.

Les torréfacteurs travaillant pour une entreprise peuvent évoluer en devenant indépendants ou en travaillant dans le café de manière traditionnelle. Un barista torréfacteur peut préparer le café dans les règles de l’art. Avec sa passion, il sera un artiste dans ce domaine.

A voir également