Devenir graphiste : formation, reconversion, salaire etc.

Comment devenir graphiste webdesigner ?

Vous souhaitez devenir graphiste webdesigner ? On vous dit tout sur le salaire, les missions, les qualités, les formations, les évolutions et les possibilités de reconversion d’un graphiste webdesigner.

Les missions du graphiste webdesigner

 

À la croisée des rôles de responsable artistique et d’intégrateur web, ainsi que de graphiste, le webdesigner est chargé de créer la charte visuelle des pages web. Il est capable d’allier capacités créatives et expertise technique.

Le webdesigner est en charge dans la création d’un site web de faciliter l’intégration de ses modèles de manière responsive (s’adaptant automatiquement à la taille des différents écrans, notamment mobiles). Il connaît également les principes et les directives en matière d’ergonomie et est constamment à l’affût des nouvelles évolutions et tendances en matière de webdesign.

Le graphiste est davantage décrit comme un spécialiste de la communication visuelle. Le terme de graphiste est de moins en moins populaire depuis quelques années. Les graphistes sont plus populaires. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de distinction entre les deux : un graphiste et un designer.

 

Les aptitudes nécessaires pour un graphiste ?

 

Le métier de graphiste webdesigner change avec le monde numérique, il est en constante évolution. C’est un métier passionnant et exigeant qui nécessite une solide compréhension générale de la culture et de l’environnement des entreprises et d’être constamment à l’affût des nouveautés.

Naturellement, une sensibilité à l’art en général et aux arts graphiques en particulier est essentielle tout comme les aptitudes suivantes :

  • Créativité,
  • Curiosité (veille technologique et innovante permanente),
  • La force de proposition
  • Sensibilité à l’art.

 

Les formations pour un graphiste webdesigner

 

A l’intersection de l’art et de la technologie, il est nécessaire d’avoir une double compétence pour exercer ce métier. Il faut pouvoir combiner l’éducation graphique, la pensée créative, la sensibilité visuelle, la culture artistique et la maîtrise des outils et des langages numériques.

Les webdesigners doivent être capables de communiquer avec les chefs de projet ainsi qu’avec les développeurs et les intégrateurs.

Voici les différentes formations envisageables :

  • Bac + 2 : DUT en multimédia & internet.
  • Bac + 3 : Diplôme national des métiers d’art et du design offre une formation professionnelle progressive en trois ans aux titulaires motivés du baccalauréat.
  • Une licence professionnelle de design peut être un complément à une licence d’art en proposant un programme de design éditorial, graphique ou multimédia, par exemple.
  • Bac +4 : Diplôme supérieur d’arts appliqués avec une spécialisation en design graphique est une excellente option pour les baccalauréats plus deux ans dans ce domaine.
  • Bac+5 : Diplôme national supérieur d’expression plastique et certains Masters en design numérique permettent d’accéder à des fonctions administratives ou organisationnelles plus larges. De nombreuses écoles privées proposent des formations dans ce domaine à différents niveaux, telles que designer numérique web designer…

 

Le salaire ​d’un graphiste webdesigner

 

Le salaire d’un webdesigner est directement lié à son expérience et à l’expertise acquise par l’expérience. Un webdesigner junior pourra percevoir un revenu compris entre 1900 et 2100 euros bruts par mois. Il gagnera alors un salaire annuel brut compris entre 22800 et 25200 euros pour un salaire horaire qui pourrait être supérieur à 13,5 euros brut dès la date du premier contrat signé. Un stage en entreprise pendant la période de formation, ou une initiative dans ce domaine pourrait aider à négocier la rémunération lors de l’embauche.

En France, le métier de webdesigner peut rapporter un salaire moyen d’environ 2600 euros brut par mois. Si vous avez un profil de longue date, il est possible de gagner un salaire qui peut atteindre 44 000 euros par an.

La rémunération pour le poste de webdesigner est généralement plus importante à Paris que dans d’autres villes. La taille de l’entreprise aura également une incidence sur le montant de la rémunération des webdesigners.

Il peut être possible d’obtenir des primes comme un mois supplémentaire au 13ème mois, une prime d’intéressement, ou une prime de motivation. Le salaire total sera précisé dans le contrat et la convention collective.

 

Se reconvertir au métier de graphiste webdesigner

 

L’ère numérique offre de nombreuses possibilités de carrière et le graphisme en fait partie. Avec de nouveaux emplois créés chaque jour et un champ d’études en pleine expansion, ce domaine offre une variété d’opportunités.

Il existe de nombreuses bonnes raisons d’envisager des changements dans votre carrière. Un nombre croissant de personnes choisissent de s’orienter vers le design graphique pour exprimer leur créativité et leur imagination. Comme toutes les professions, la carrière de graphiste exige des capacités techniques qui peuvent être acquises par une formation spécifique.

C’est un métier qui vous permet d’être créatif, de travailler dans des domaines variés et dans des organisations diverses, soit en tant que freelance, soit en tant que salarié. Le plus important est qu’il s’agit d’une carrière qui n’est pas routinière et, par conséquent, enrichissante.

 

Les évolutions envisageables

Après plusieurs années d’expérience, les webdesigners peuvent devenir chef de projet internet, ou dans le cas d’un sens inné du design, être réalisateur.

 

A voir également