Comment savoir si vous faites un burn out ?

Les conditions associées au lieu de travail peuvent être écartées à la légère, et leurs noms sont souvent nombreux. On vous a probablement parlé du burn out, mais connaissez-vous ses deux variantes, le bore out ou le brown out ? Passons en revue les différentes causes et symptômes de ces maladies dues à l’épuisement au travail.

 

Burn-out : épuisement et perte de sens

 

Le terme « burn-out » a été utilisé pour la première fois aux États-Unis d’Amérique dans les années 1970 pour désigner l’épuisement qui survient dans le travail des professionnels de la santé. En français, il est connu sous le nom de syndrome d’épuisement professionnel.

L’épuisement professionnel n’est pas seulement dû à un volume élevé de tâches, mais aussi à un ensemble de valeurs déséquilibrées.

Les conditions dans lesquelles la personne effectue son travail nuisent à la finalité de celui-ci, notamment parce qu’elles ne lui permettent pas d’atteindre le niveau de service qu’elle souhaiterait offrir aux personnes avec lesquelles elle travaille.

C’est la raison pour laquelle ce phénomène, qui a été reconnu pour la première fois chez les soignants, touche souvent les personnes qui donnent un sens important à leur travail, car celui-ci contribue à leur propre bien-être ou au bien-être collectif.

Quelles sont les causes du Burn-out ?

  • Une pression continue en termes de productivité ou de résultats exigés
  • Une reconnaissance insuffisante de l’engagement du salarié
  • Les relations de travail se sont détériorées.
  • L’incertitude sur le marché du travail
  • Contact avec un public mécontent, désagréable ou agité

 

Bore-out : absence de reconnaissance

Le bore-out peut être décrit comme le contraire du burn-out. Il se produit lorsqu’un employé est confronté à un manque de travail ou est contraint d’effectuer des tâches ennuyeuses.

Le salarié s’ennuie et ne ressent aucune satisfaction dans son travail. Le salarié se sent sans emploi par rapport à son intellect ou à ses capacités. Cela provoque un désengagement professionnel qui se manifeste par un épuisement moral, voire une dépression. Des symptômes physiques similaires à ceux du burnout peuvent se manifester : migraines, perte d’appétit, problèmes de digestion, fatigue musculaire, douleurs, etc.

Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère, car ce stress psychologique peut avoir un impact durable sur l’estime de soi. Il est donc recommandé d’en discuter avec le supérieur hiérarchique ou de faire appel à une formation spécialisée. Un psychologue sur le lieu de travail peut aider l’employé qui souffre d’ennui à se rétablir.

Quelles sont les causes du Bore-out  ?

 

  • L’incapacité à trouver un travail
  • Un travail qui ne présente pas de défis.
  • Une absence de reconnaissance au travail
  • Un manque de perspectives de la part des professionnels

 

Brown-out : une quête de sens

 

Le dernier fléau du monde du travail connu sous le nom de brown-out est une baisse de productivité liée au besoin de trouver un sens et l’importance du travail par rapport à soi et aux valeurs de l’entreprise.

C’est aussi un résultat parfois de l’absurdité de certaines tâches quotidiennes.  » Nous sommes à l’intersection entre l’éthique individuelle et la vision collective. Nous entrons dans le domaine de l’adhésion à la politique de l’entreprise, à ses valeurs, et de la confiance dans les personnes qui la représentent ».

Cela donne également l’impression que le mode d’organisation et les méthodes utilisées dans le travail sont conformes à la norme et que l’entreprise se préoccupe de la santé et du bien-être de ses employés. Il s’agit là d’un vaste programme que les entreprises tentent de corriger en introduisant de nouveaux meubles, de grands discours mobilisateurs.

La question est urgente. Toutes les études le suggèrent : les nouvelles générations cherchent à donner un sens à leur travail.

 

Quelles sont les causes du browning out ?

 

  • Un emploi qui ne correspond pas au niveau d’éducation d’une personne.
  • Un environnement qui ne permet pas le développement personnel.
  • Une mauvaise gestion de l’entreprise
  • Un échange et une communication incomplète ou inexistante
  • Les valeurs humaines ne sont pas prises en compte

 

A voir également