Devenir boucher charcutier: formation, reconversion, salaire

 

Comment devenir boucher charcutier ?

Vous souhaitez devenir boucher charcutier ? On vous dit tout sur le salaire, les missions, les qualités, les formations, les évolutions et les possibilités de reconversion d’un boucher.

Les missions du boucher charcutier

A la fois commerçants et artisans le métier de boucher est un métier passionnant. Les deux carrières sont souvent distinctes car le boucher est capable de vendre et de préparer des viandes de toutes sortes, alors que le charcutier ne s’occupe que de la viande de porc.

Dans les deux cas, il y a beaucoup d’opportunités pour les jeunes motivés et il n’y a pas de chômage.

Le boucher peut être un commerçant dans le commerce de détail ou travailler dans l’industrie alimentaire (boucherie de restauration, ateliers de découpe de supermarchés, etc.)

Les tâches confiées au boucher sont similaires à celles du charcutier. Cependant, après la cuisson des viandes, le charcutier ajoute les ingrédients pour donner une saveur exclusive propre à la charcuterie.

Les viandes sont ensuite cuites selon les normes d’hygiène préconisées.

 

Les aptitudes d’un boucher charcutier

Pour être un bon boucher, il est nécessaire de posséder plusieurs qualités dont voici une liste non exhaustive :

  • Bonne condition physique
  • Endurance : rester debout toute la journée
  • Port de charges lourdes
  • Supporter les variations de températures (chambre froide – magasin)
  • Hygiène impeccable (viande crue)
  • Grande dextérité (couteaux tranchants)

 

Les formations pour un boucher charcutier

 

Les formations suivantes sont nécessaires pour devenir boucher :

  • Après la 3ème, et en alternance, un cap boucherie
  • Pour se perfectionner après un cap, le brevet professionnel (bp) de boucher (en 2 ans) qui forme à la gestion d’un point de vente.
  • Bac pro boucher charcutier traiteur

À l’issue de l’une de ces formations, vous obtenez un certificat technique des métiers de boucher. Il est possible d’avoir une mention complémentaire « employé traiteur » grâce à une formation supplémentaire d’une année.

 

Le salaire ​d’un boucher charcutier

 

Il diffère selon le lieu d’exercice et le niveau d’expérience. Un employé de boucherie peut gagner entre 1800 et 2600 euros.

Si vous êtes indépendant ou si vous possédez votre propre boucherie, ce salaire peut augmenter.

 

Se reconvertir au métier de boucher charcutier

 

Il s’agit d’un métier recherché dans lequel les possibilités d’évolution sont certaines. Chaque année en France, il y a plus de 3500 postes à pourvoir. Se réinsérer dans le travail de boucher demande une analyse approfondie.

Sachez qu’en tant qu’artisan, vous devenez le patron. De plus, vous travaillerez dans un domaine très différent de la normale. Vous aurez accès à des emplois une fois que vous aurez terminé votre formation. Il est important de savoir que la demande des clients dans ce domaine est en constante évolution. Cela signifie que vous serez en mesure d’être occupé.

Le métier de boucher ou de bouchère est une profession qui exige une passion pour la nourriture et la viande. Concret et gratifiant, le passage au domaine de la boucherie donne la chance de s’épanouir dans un cadre particulier. C’est un métier qui demande de la patience et de nombreuses exigences.

Les évolutions envisageables

En termes de compétences, le boucher pourra élargir ses horizons en acquérant un apprentissage pour devenir boucher-traiteur, et être en mesure de fournir une plus grande variété de produits à ses clients.

Le boucher peut également choisir d’évoluer au sein de l’industrie agroalimentaire pour devenir vendeur, par exemple, ou travailler pour une entreprise agroalimentaire. Les possibilités sont nombreuses pour ce métier.

Il est possible de créer une entreprise à son compte et de décider ensuite de créer sa propre boucherie à la lumière de son expérience préalable dans le domaine en tant qu’indépendant. Cette option n’est envisageable que si l’on dispose d’un budget solide pour acquérir une entreprise et le matériel nécessaire à cette activité.

A voir également