Les hauts et les bas du métier de développeur : à quoi ressemble cet emploi ?

BlogLes hauts et les bas du métier de développeur : à quoi...

Une carrière avec un salaire élevé, une grande flexibilité dans les horaires et la possibilité de travailler à son compte. Travailler comme développeur semble être le Saint Graal. Cependant, il y a aussi des inconvénients à travailler dans cette branche de la Tech. Nous allons nous intéresser aux hauts et aux bas du métier de développeur.

À quoi ressemble la journée type d’un développeur

La journée type d’un développeur qui travaille comme salarié s’organise autour des projets qu’il doit livrer dans un délai plus ou moins court. La méthode de travail dans ce secteur est généralement inspirée de la méthode agile. Le but est de diviser le travail en petites taches que l’on confie à une équipe sur une durée déterminée. En général, les journées commencent par un petit débriefing et une mise au point sur l’évolution des tâches. Ensuite, tout le reste de la journée est consacré au codage. C’est peut-être un peu monotone, mais si on se fie à n’importe quelle offre d’emploi pour développeur, la mission principale tourne toujours autour de la création de lignes de code.

Code métier développeur

Les meilleurs aspects du travail de développeur

Le premier avantage lorsqu’on évoque le métier de développeur est la rémunération plutôt intéressante. En effet, le secteur de la Tech en général attire beaucoup d’investisseurs et certaines compétences comme celles de développeur d’applications sont particulièrement recherchées. Un autre point positif du métier est que vos compétences peuvent vous aider dans votre vie quotidienne. Vous pouvez utiliser vos connaissances pour créer vos propres projets. Si vous avez les connaissances nécessaires pour développer un site web, un système ou une application, vous pourrez créer un projet rentable.

Le troisième avantage de ce métier est la flexibilité. Les développeurs ont besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet pour travailler. Ils peuvent donc faire leur travail de n’importe où, et un nombre croissant d’entreprises ont commencé par employer leur main-d’œuvre technologique à distance grâce au télétravail. Les développeurs peuvent potentiellement voyager tout en gardant leur emploi. Ils pourraient sortir du lit et travailler directement selon leur emploi du temps. Tous les employeurs ne sont pas aussi flexibles, mais beaucoup le sont. De même, si vous ne souhaitez plus travailler pour quelqu’un d’autre et que vous voulez devenir votre propre patron, vous pourrez travailler de manière autonome en tant que freelance.

L’un des avantages de l’ère numérique est qu’il s’agit d’un langage universel. Java, Python ou C+ s’appliquent de la même manière dans n’importe quel pays et dans n’importe quelle entreprise. Les emplois de développeur de logiciels dans tous les domaines fonctionnent sur la même base, ce qui signifie que vous pouvez changer d’entreprise, de pays ou même de domaine tout en conservant les compétences nécessaires pour trouver un bon emploi. Généralement, changer d’entreprise signifie aussi obtenir une bonne augmentation de salaire.

Développeur, quel est l’envers du décor ?

Au-delà de ce tableau idyllique, il faut aussi savoir que le métier de développeur possède des côtés négatifs. Pour commencer, il faut savoir qu’être développeur peut être un métier chronophage avec une charge de travail lourde. De plus, le développeur traite souvent avec des clients qui ne connaissent pas les aspects techniques de son métier, ce qui ne facilite pas les choses. Il faut, par exemple, faire la différence entre un programmeur frontend et un programmeur backend.

Un dernier inconvénient, qui n’en est pas forcément un selon les points de vue, est le fait que les développeurs sont dans un secteur d’activité qui évolue constamment. Il y a toujours quelque chose de nouveau dans ce secteur et vous devez toujours perfectionner vos compétences pour suivre la mise à jour.

Quelles sont les compétences nécessaires pour réussir une carrière de développeur ?

Quiconque décide de travailler dans le milieu de la Tech doit savoir que la concentration est extrêmement nécessaire dans cet environnement. C’est un domaine qui implique le traitement des données et un grand soin à chaque étape de chaque projet, la moindre erreur peut être fatale. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un développeur qui est amené à traiter de nombreuses lignes de code pour des projets de grande envergure.

Une autre compétence importante pour un développeur est la créativité, car elle est très recherchée par de nombreux employeurs. Le milieu de la Tech est plein d’incertitude, de complexité et de nouveauté. C’est pourquoi la pensée créative est une condition préalable pour les entreprises. C’est une façon de s’adapter aux exigences de l’innovation. Pour finir, un développeur doit être à l’aise avec la langue de Shakespeare, car la majorité des informations et des données sont en anglais.

Katia.D
Katia.D
Katia Delfosse est rédactrice pour Test mon job et nous apporte toute son expertise. Elle est conseillère d'orientation depuis 15 ans, et réalise des bilans de compétences en région parisienne ou en ligne.

Voir aussi

Comment savoir si vous faites un burn out ?

Les conditions associées au lieu de travail peuvent être écartées à la légère, et leurs noms sont souvent nombreux. On vous a probablement parlé...

Faut-il se faire déclasser dans son job pour être heureux ?

Il faut parfois reculer pour mieux sauter et c'est un adage qui s'applique à votre vie professionnelle. Trop de responsabilités peut devenir écrasant, et...

Reconversion : comment devenir heureux dans son travail ?

Être heureux au travail, c'est possible. En fait, de nombreuses entreprises prennent conscience de l'impact du bonheur sur la productivité et l'efficacité. C'est pourquoi...

A voir également