25 métiers du bâtiment qui recrutent en France

Uncategorized25 métiers du bâtiment qui recrutent en France

Selon les données de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) de 2024, le secteur du bâtiment en France emploie plus de 1,5 million de personnes, soit une augmentation de 2,5% par rapport à l’année précédente. Ce secteur dynamique et en constante évolution offre une quantité de métiers, allant de l’architecte au maçon, en passant par le charpentier et l’électricien. Ces professions, bien que différentes, ont toutes un point commun : elles contribuent à la construction et à la rénovation de nos villes et de nos habitats. Mais quels sont les enjeux de ces métiers ? Quelles sont les compétences requises ? Quels sont les débouchés ? Retour sur les métiers du bâtiment, un secteur en pleine expansion.

Le secteur du BTP : un domaine très large

Le secteur du BTP, ouvert à tous les candidats du CAP au bac + 5, offre une grande diversité de métiers. Grâce aux grands travaux et à la rénovation énergétique du bâtiment, les perspectives de recrutement sont très bonnes dans ce domaine, en particulier pour les fonctions manuelles et d’encadrement. Les métiers du bâtiment regroupent les métiers du gros œuvre et du second œuvre. Le gros œuvre désigne les travaux de structure d’une construction. Les métiers du second œuvre interviennent après le gros œuvre pour achever, aménager et équiper l’ouvrage.

Les métiers du bâtiment qui recrutent

Parmi les métiers du bâtiment qui recrutent le plus en France on peut citer :

 

  • le carreleur-mosaïste,
  • le charpentier bois,
  • le fustier,
  • le constructeur bois,
  • le constructeur en béton armé,
  • le couvreur,
  • l’électricien,
  • l’étancheur,
  • l’installateur en froid et conditionnement d’air (frigoriste),
  • l’installateur sanitaire (plombier),
  • l’installateur thermique (chauffagiste),
  • le maçon,
  • le menuisier fabricant,
  • le menuisier installateur,
  • le menuisier aluminium-verre,
  • le peintre décorateur,
  • le plâtrier-plaquiste,
  • le serrurier-métallier,
  • le solier-moquettiste et le tailleur de pierre.
  • le chauffagiste,
  • le peintre en bâtiment,
  • le canalisateur,
  • le plombier,
  • le carreleur-mosaïste..

Ces métiers offrent une grande diversité et sont accessibles à tous les goûts.

Voici un récapitulatif de certains métiers du bâtiment :

🔨 Métier 📅 Description
Carreleur-mosaïste Spécialiste des revêtements de sols et murs
Charpentier bois Expert en construction et réparation de charpentes en bois
Électricien Professionnel des installations électriques
Plombier Spécialiste des installations sanitaires

Le secteur du bâtiment en chiffres

Les métiers du bâtiment sont très présents en France, avec un total de 698 943 entreprises dans ce secteur. Il y a également une forte demande de main-d’œuvre, avec 73 840 postes à pourvoir.

N’oublions pas que le secteur du bâtiment est un secteur d’avenir qui recrute activement, offrant de nombreuses opportunités d’emploi. Les jeunes âgés de 15 à 29 ans révolus peuvent accéder à l’apprentissage dans l’artisanat, sous certaines conditions. Toutes les entreprises ont la possibilité d’embaucher un apprenti, à condition que l’employeur prenne les mesures nécessaires pour organiser l’apprentissage.

Il est souhaitable de faire la distinction entre l’alternance et l’apprentissage : l’alternance peut se faire sous statut scolaire (avec des stages) ou sous statut salarié (avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation). En dehors du secteur du bâtiment, l’artisanat englobe également les secteurs de l’alimentation, de la fabrication et des services.

Voici une liste des secteurs couverts par l’artisanat :

  • Alimentation
  • Fabrication
  • Services

Formations et spécialisations dans le BTP

Le domaine du BTP offre un grand nombre de formations et de spécialisations pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette carrière. Les formations vont du niveau CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) jusqu’au niveau ingénieur, en passant par le bac professionnel, le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et la licence professionnelle. Ces formations permettent d’acquérir des compétences techniques spécifiques et de se spécialiser dans un domaine particulier du BTP.

Par exemple, une personne intéressée par les travaux de construction et de rénovation peut choisir de suivre une formation en maçonnerie, en charpenterie ou en couverture. Ceux qui sont attirés par les travaux d’installation et de maintenance peuvent opter pour une formation en électricité, en plomberie ou en chauffage. Ceux qui souhaitent travailler dans l’encadrement de chantier peuvent suivre une formation en conduite de travaux ou en gestion de projet.

En plus des formations initiales, le secteur du BTP offre également des possibilités de formation continue pour les professionnels déjà en activité. Ces formations permettent de se tenir à jour sur les dernières techniques et technologies, d’acquérir de nouvelles compétences ou de se spécialiser dans un domaine précis. Elles peuvent être dispensées par des organismes de formation professionnelle, des écoles d’ingénieurs ou des universités.

Au cœur des métiers de l’artisanat du bâtiment

 

Luigi (Tours) : « La différence entre le métier de conducteur de travaux et celui d’ingénieur travaux »

Après avoir obtenu mon DUT génie civil à Tours, j’ai pu accéder au poste de conducteur de travaux. J’ai d’abord commencé en tant que chef de chantier, avant d’évoluer vers le poste de conducteur de travaux. Cette progression est assez courante dans le secteur du bâtiment.

En revanche, j’ai des collègues qui ont suivi une formation en école d’ingénieur, comme l’ESITC, et ont pu accéder directement au poste de conducteur de travaux avec une évolution rapide. Il faut préciser que le terme “ingénieur travaux” est souvent utilisé pour désigner des fonctionnaires ingénieurs issus de certaines écoles.

La différence entre ingénieur travaux et conducteur travaux se situe dans la hiérarchie sur le chantier. L’ingénieur travaux est le chef et le conducteur est son subordonné. L’ingénieur travaux est généralement présent sur les grands chantiers, tandis que pour les plus petits chantiers, un conducteur seul suffit. Le titre d’ingénieur BTP est obtenu après le diplôme, mais cela ne signifie pas forcément travailler dans le BTP.

Katia.D
Katia.D
Katia Delfosse est rédactrice pour Test mon job et nous apporte toute son expertise. Elle est conseillère d'orientation depuis 15 ans, et réalise des bilans de compétences en région parisienne ou en ligne.

Voir aussi

A voir également