Devenir avocat: la formation pour tester le métier avocat.

Test mon Job

AVOCAT
images
avocat 1
avocat 3

Quel est le quotidien d’un avocat ? Comment devenir avocat ? Quelle maturité pour être un bon avocat ? L’immersion avocat vous plongera au cœur de ce métier et répondra à toutes vos questions.

Je veux tester ce job !

Description

Comment devenir avocat ? Quelle formation faut-il effectuer pour être avocat ? Quelles qualités faut-il avoir pour exercer ce métier ? L’avocat peut-il condamner ? Comment fait-il pour défendre un client qui est en tort ? L’immersion de Test Mon Job vous permet de vous rendre compte concrètement de ce qu’est le métier d’avocat

Comment devenir avocate / avocat ?

Le droit d’être défendu devant la justice est un droit fondamental en France qui est représenté par la fonction d’avocat. Pour n’importe quel type de litiges, l’avocat va devoir défendre son client en utilisant des arguments rationnels pouvant expliquer son acte et réduire sa peine s’il est coupable ou en prouvant son innocence si le but est de démontrer qu’il n’a rien fait. Qu’il soit juriste d’entreprise, spécialisé en droit pénal, en droit fiscal, en droit privé, en droit commercial, en droit des personnes, en droit, de la famille, en droit immobilier, en droit social ou encore en droit public, l’avocat a les mêmes principes de travail. Vous pouvez ici voir l’étendue des droits qui existent ! Pour définir les arguments, l’avocat reçoit son client au préalable dans son cabinet d’avocats ou va directement le rencontrer si ce dernier est en prison. Cela permet de se préparer au procès et de définir ensemble en quelque sorte une ligne directrice de défense. Avant chaque audience, l’avocat prépare également un dossier pour appuyer les arguments qu’il a établi avec son client à l’aide de témoignages, de comptes rendus, d’expertises… Qu’il soit avocat pénalise ou non, l’avocat doit toujours être honnête dans les arguments qu’il énonce et qu’il place dans son dossier et ne doit jamais mentir pour sauver son client, il faut relater des faits exacts en utilisant une défense rationnelle et véridique. C’est ce que chaque avocat se jure de faire lorsqu’il doit prêter serment avant de se lancer dans le métier. Durant le procès, l’avocat se fait plutôt discret mais s’exprime par l’intermédiaire de son dossier, qui est lu à haute voix par le ou la Président(e). Il possède néanmoins un gros temps fort qui est la plaidoirie : il prend la parole pendant plusieurs minutes en essayant de faire passer des émotions, un message fort, pour influencer le jury et faire pencher la balance en la faveur de son client. Ce moment est souvent déterminant dans un procès.

Il existe cependant d’autres types d’avocats, comme ceux qui ont pour rôle de conseiller les entreprises sur les différentes mésaventures qu’elles peuvent rencontrer (contentieux, cession, fusion…)

Quoi qu’il en soit, un bon avocat doit se tenir au secret professionnel et ne pas parler de ses pratiques professionnelles ni les affaires de ses clients (affaires familiales, problèmes financiers…)

Quelle formation faut-il effectuer pour être avocat ?

La formation théorique à ce métier est assez longue et sélective, mais pas impossible ! Après le bac, il faut au minimum un niveau d’études de 4 ans pour préparer un M1 en droit, souvent au sein d’une fac de droit. Il faut ensuite étudier 1 an dans un IEJ (Institut d’Études Judiciaires) avant de pouvoir tenter sa chance au concours d’entrée dans le CRFPA (centre régional de formation professionnelle des avocats) de votre région. Si vous êtes acceptés, une formation de 18 mois va ensuite vous êtres transmises pour obtenir le CAPA (certificat d'aptitude à la profession d’avocat), qui vous permettra de vous lancer sur le marché de l’emploi de cette profession. Cela représente en tout un niveau BAC + 6, ce qui est une formation longue et compliquée, mais loin d’être impossible à réaliser si vous êtes déterminés et motivés à devenir avocat. Il est également possible de faire la licence en droit après tout cela pour se spécialiser davantage, qui se fait également en faculté de droit à l’aide de cours de droit.

Salaire

Un avocat débutant perçoit en moyenne 2 000 euros brut par mois et peut monter jusqu’à environ 5 000€. Cependant, de très fortes inégalités existent car ce salaire est avant tout basé sur des critères inhérents au cabinet  d’affaire d’avocat (réputation, taux d’activité, localisation…) et par conséquent un cabinet qui est très qualitatif sur tous ces points va permettre à son ou ses membre(s) de toucher une très belle somme mensuelle. A l’inverse, un avocat ayant un cabinet peu actif, mal situé et avec une mauvaise réputation pourra toucher à peine la moyenne salariale d’un début de carrière. Concernant l’évolution de carrière, un avocat salarié d’un cabinet peut ouvrir son propre cabinet s’il en a l’envie, l’expérience et l’argent mais ce cas reste peu fréquent. La raison principale de cela est le salaire déjà très confortable et n’incitant pas ait changement et à la prise de risque !

Quelles sont les qualités requises pour devenir avocat ?

  • Être bon orateur : Lors d’une plaidoirie, cette qualité est indispensable. C’est souvent ce critère qui fait pencher la balance d’un côté ou de l’autre car la manière de s’exprimer joue beaucoup dans la persuasion. Par ailleurs, un avocat mal à l’aise voir tétanisé lors d’une plaidoirie, qui peut parfois se dérouler devant une centaine de personnes, va immédiatement être décrédibilisé et va desservir son client. Les oraux des avocats sont déterminants.​
  • Être très scolaire : D’abord pour les études, cette aptitude est très importante car 6 ans, c’est très long. Ce cursus est de plus fortement basé sur l'apprentissage de textes, de cours etc… Il ne faut donc pas être dérangé par cet apprentissage intensif pendant plusieurs années. Pendant l’exercice de la profession, cette qualité doit rester présente car l’avocat doit toujours être en alerte des changements de lois ou des nouvelles lois qui peuvent intervenir, et il doit les retenir.
  • Avoir un bon relationnel : Avoir la fibre avec les gens (clients ou juges) est très important car on est en permanence en relation avec ces personnes et les collègues de profession, qui peuvent t quelques minutes plus tard être votre rival à la barre. Il se peut de travailler également en collaboration avec d’autres avocats lors de grands procès.
  • Être compréhensif et réceptif : Il vous faut vraiment être compréhensif de vos clients pour pouvoir les défendre au mieux. Cela n’est pas toujours simple car il est parfois nécessaire de défendre des causes qui paraissent indéfendables comme par exemple des auteurs de violences conjugales, des violeurs, des meurtriers… Mais il faut passer au dessus et creuser pour répondre à de multiples questions (Pourquoi a-t-il fait ça ? Quel est son passé ? Etc…) pour détenir de vrais arguments le jour de l’audience.

Témoignage de notre partenaire avocat

« En tant qu’avocat j’ai un rôle partial : je dois assurer la défense des intérêts de mes clients tout au long d’un processus judiciaire. Représenter et défendre mes clients sont donc les deux principales fonctions qui m’incombent. Mes journées, je les passe à constituer des dossiers, rédiger les pièces nécessaires pour fonder un dossier solide, accompagner mes clients dans toutes les démarches qu’ils ont à faire auprès du juge, et bien évidemment plaider devant le tribunal. Souhaitant faire respecter la loi, c’est la raison pour laquelle je me dois d’avoir un comportement irréprochable. Mon organisation elle aussi doit être irréprochable, tout comme ma capacité d’analyse et mon esprit de synthèse doivent être aiguisés. Par ailleurs, je suis parfois confronté à des situations très difficiles et dois donc faire preuve d’une grande force de caractère. »

Notre partenaire avocat

Est-il possible de se reconvertir en tant qu’avocat ?

C’est évidemment possible ! Même si les études sont longues et qu’elles demandent beaucoup d’investissement, rien n’est impossible avec détermination, discipline et travail ! Si vous êtes motivés et que le métier d’avocat est votre passion, il est tout à fait possible de vous reconvertir. Si vous voulez d’abord vous faire une idée précise du métier d’avocat, venez le tester grâce au stage d’immersion proposé par Test Mon Job.

Avec Test Mon Job, vous pouvez suivre le quotidien d’un avocat pendant une période allant d’une demi-journée à cinq jours. 

Au programme de l’immersion* :

  • Entretien avec le client, réponse à ses questions concernant le métier d’avocat.​
  • Découverte du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Strasbourg
  • Découverte des différents contentieux traités au TGI de Strasbourg
  • Assistance à une ou plusieurs audiences et débriefing
  • Consultation de dossiers.

* (Liste non exhaustive et selon les disponibilités. Les immersions se font selon les saisons et les durées souhaitées. Il est possible de fragmenter une période d’immersion afin de la répartir selon les temps forts du métier. Par exemple, vous pouvez souscrire à 5 jours d’immersion afin de bénéficier des réductions afférentes à cette durée et les répartir tout au long de l’année.)

Avec Test Mon Job, découvrir un métier n'a jamais été aussi simple ! Pour connaître nos tarifs, cliquez vite sur ce lien pour nous contacter.

Dites-nous quel métier vous souhaiteriez tester et pendant combien de temps. Si vous souhaitez des conseils ou être rappelé, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Caractéristiques

  • Au programme de l’immersion : Visite commentée du cabinet, Assistance à une plaidoirie, Participation à la rédaction d’actes

Je veux tester ce job !

Demandez plus d'informations à l'équipe Test Mon Job et essayez ce métier ! Nous vous donnons une réponse sous 24h maximum.

Avis clients

star_rate star_rate star_rate star_rate star_rate

Aucun avis clients

Soyez le 1er à donner votre avis

Votre avis

error check_circle
error check_circle
error check_circle
AVOCAT

Devenir avocat: la formation pour tester le métier avocat. n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez revevoir un email dès que ce produit est en stock ?

error check_circle
error check_circle
close