Formation fleuriste : faites une immersion pour découvrir le métier.

Test mon Job

Quel est le quotidien d’un fleuriste ? Comment devient-on fleuriste ? Qu’est-ce qu’un beau bouquet ? C’est à toutes ces questions que répond l’immersion Fleuriste.

FLEURISTEEEE
fleuriste 4
fleuriste 2
femme-sentant-un-bouquet_1098-541
femme-entouree-de-differentes-fleurs-au-magasin-de-fleurs_1398-147
fleuriste
fleuriste 3
jeune-femme-achetant-des-fleurs-dans-un-centre-de-jardinage-mes-fleurs-preferees-femme-regardant-les-fleurs-dans-un-magasin-portrait-d-39-une-femme-souriante-avec-des-fleurs-dans-la-pepiniere_1391-655
Nous contacter

Bénéficiez d'une remise selon la quantité commandée

A partir de
2
3
4
5

Remise

5€
5€
5€
5€

Description

Quel est le quotidien d’un fleuriste ? Quelle formation choisir pour devenir fleuriste ? Qu’est-ce qu’un beau bouquet ? C’est à toutes ces questions que répond l’immersion Fleuriste.

Le métier de fleuriste consiste à faire des compositions décoratives à base de fleurs et de les vendre dans un commerce. Le fleuriste est aussi un commerçant et doit gérer sa boutique ; il gère ainsi les stocks, l'approvisionnement en fleurs coupées, la relation clients et la comptabilité de sa boutique. Il sélectionne les fleurs qu’il veut commercialiser ou bien celles dont il aura besoin pour une commande particulière auprès de son grossiste ou sur des marchés spécialisés, il sait comment les réceptionner, les transporter et les stocker dans son magasin sans les dégrader. Il est capable de réaliser des compositions florales adaptées à la saison, cela requiert un certain sens artistique et une connaissance approfondis du langage des fleurs. Il a des connaissances en botanique et en horticulture qui lui permettent de s’assurer d’un bon conditionnement lors du stockage de ses plantes et arbustes. Pour se démarquer de ses concurrents, l’artisan fleuriste doit être créatif et innovant dans ses arrangements floraux tout en se répondant au mieux à la demande du client. Il faut être prêt à répondre à toutes sortes de demandes, un bouquet pour un mariage, une composition décorative pour un congrès, une couronne pour un enterrement, un décor de table et bien d’autres !

Les compétences pour être fleuriste 

“Des compétences en ventes et en relationnelles sont essentielles pour obtenir une clientèle fidèle.”

Hormis la créativité ou des compétences horticole et botanique, le fleuriste se doit d’avoir un bon relationnel. En effet les clients viennent pour toutes sortes de demandes, que ce soit pour un bouquet de mariage ou une couronne destiné à un enterrement, le fleuriste doit savoir adapter son discours à la situation et adapter sa technique de vente ainsi que son comportement humain. De plus, le sens commercial est essentiel, le fleuriste se doit de savoir bien vendre son produit et de pouvoir conseiller sa clientèle de manière efficace. Une grosse partie des missions du fleuriste est composée de relation client et de vente, c’est pourquoi être passionné par les fleurs et les plantes est un bon atout mais ne fait pas tout. Des compétences en ventes et en relationnelles qui feront de vous un bon fleuriste avec une clientèle fidèle. La gestion de l’entreprise n’est pas non plus à négliger pour les fleuristes indépendants; la comptabilité, la gestion des stocks, et l’administration, sont des choses communes à tous commerçants.  Le métier de fleuriste, sous sa forme traditionnelle, est en pleine évolution. Cependant pas d’inquiétudes, il n’est pas menacé, il doit seulement s'adapter aux marchés et aux demandes actuelles notamment celles du e-commerce. 

L’artisan fleuriste travaille majoritairement, à son compte en tant qu'auto-entrepreneur, cependant certains sont franchisés d’un grand groupe, d’autres exercent en grande surface ou encore dans des hôtels (OUI, OUI, vous avez bien lu : dans des hôtels. Le métier de fleuriste est assez recherché et les possibilités de recrutement sont nombreuses). Au début de sa carrière, un fleuriste en herbe travaille dans une boutique, auprès d’un fleuriste confirmé, en tant qu’apprentis ou stagiaire, puis se mettra à son compte par la suite ; une fois qu’il aura terminé sa formation et acquis suffisamment d’expérience et de capital pour se lancer. Il est bon de souligner que la formation se fait - pour la plupart -, en alternance ou en contrat d’apprentissage. Ce sont des formations assez courtes, il est donc possible d’envisager une reconversion ou une réorientation vers le métier de fleuriste, et ce qu’importe le parcours professionnel.

Disponibles dès l’obtention du brevet, ces formations diplômantes permettent un accès rapide à la vie professionnelle comme pour la plupart des métiers de l’artisanat d’ailleurs. Les réorientations vers ce genre de formations courtes sont les plus fréquentes, l’accès rapide qu’elles offrent vers le marché de l’emploi attire les jeunes en pleine orientation comme les adultes en reconversion. Elles sont bien entendus disponibles pour toute personnes envisageant une reconversion professionnelle vers le métier de fleuriste. Pour ces adultes en phase de reconversion, il est possible de se former en suivant l’une des formations ci-dessous, au cours d’un congé individuel de formation par exemple. Des profils, comme des ex-commerciaux, sont idéals pour ce genre de reconversion, les compétences acquises lors du parcours professionnel seront un atout majeur pour le métier de reconversion.

Quel est le quotidien d’un fleuriste ? 

« Etre fleuriste, c’est avant tout un métier où il faut s’investir. On se crée un réseau de fournisseurs de qualité sur lequel on puisse compter. Lorsqu’un client vient le matin et qu’il nous demande un bouquet de cinquante roses pour le soir, il faut qu’on puisse être réactif.
Après, en fonctionnement « normal », on reçoit les fleurs de toute la planète la nuit dans notre magasin. On commence par faire les arrangements et les devantures pour avoir le magasin le plus présentable possible. Il faut donner envie au client de rentrer dans la boutique. On anticipe au maximum ses envies, il faut créer des bouquets qu’on aurait envie d’acheter. Nous nous devons d’être créatifs afin de trouver des motifs originaux qui surprennent. Après il y a aussi les bouquets que l’on fait sur demande. C’est comme faire un solo de guitare, on doit improviser une création et pour cela, il faut bien écouter ce que nous dit le client, anticiper ses désirs et lui proposer encore une fois quelque chose dont il sera fier. Le quotidien d’un fleuriste c’est donc un savant mélange entre rigueur et créativité pour atteindre l’excellence. »


Nathalie, fleuriste, Alsace

Avec Test Mon Job, vous pouvez suivre le quotidien d’un fleuriste pendant une période allant d’une demi-journée à cinq jours.

Au programme de l’immersion* :

  • Visite commentée des installations.
  • Présentation de la filière.
  • Participation à la confection des arrangements.
  • Atelier fabrication des bouquets.
  • Atelier de vente aux clients.
  • Présentation des réseaux de distribution et de commercialisation.
  • Participation à la vie de la boutique.

Comment devenir Fleuriste ? 

Si à la suite de cette immersion, vous souhaitez poursuivre, l’aventure, nous pouvons vous accompagner pour trouver la meilleure formation professionnalisante parmis toutes celles qui sont actuellement proposées :

Niveau CAP
- CAP fleuriste : diplôme de référence pour commencer comme  fleuriste,

Niveau bac
- Bac pro technicien conseil-vente en produits de jardin,
- BP (brevet professionnel) fleuriste : s’adresse à des personnes déjà engagées dans la vie active et qui veulent se professionnaliser,
- BTM fleuriste : pour s'installer à son compte,
- BM fleuriste

Niveau bac + 2
- BTSA technico-commercial champ professionnel jardin et végétaux d'ornement : responsabilités en distribution et jardinerie. Il est principalement destiné aux fleuristes ayant récemment ouverts leurs boutiques où en phase de l'ouvrir, il a pour but de former, de manière approfondis, à la gestion d’une boutique.

Ces formations sont principalement disponibles en apprentissage ou en alternance puisque le meilleur moyen pour un fleuriste d’apprendre, c’est en boutique. Alors pourquoi de pas tester dès à présent le métier de fleuriste avant de vous lancer ? Cela permet d’avoir une première expérience professionnelle et de voir la réalité et les conditions d’un tel métier.

Caractéristiques

  • Au programme de l’immersion : Visite commentée des installations. Présentation de la filière. Participation à la confection des arrangements. Atelier fabrication des bouquets. Atelier de vente aux clients. Présentation des réseaux de distribution et de commercialisation. Participation à la vie de la boutique.

Avis clients

star_rate star_rate star_rate star_rate star_rate

Aucun avis clients

Soyez le 1er à donner votre avis

Votre avis

error check_circle
error check_circle
error check_circle
FLEURISTEEEE

Formation fleuriste : faites une immersion pour découvrir le métier. n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez revevoir un email dès que ce produit est en stock ?

error check_circle
error check_circle
close